business essay writing service architectural firm business plan writing out a business plan homework kinetic books statement of application assisted living facility business plan the best way to write an essay civil engineering homework help alabama homework help live
SFV-FSP

Arrêtons immédiatement l'extermination des ombres dans le Rhin !

Communiqué de presse, FSP 23 juin 2020: Sans mesures de régulation des cormorans, le massacre des ombres, une espèce de poisson protégée, se poursuit sans entrave. La Fédération Suisse de Pêche FSP fulmine contre un jugement du Tribunal administratif de Thurgovie : la protection du cormoran prime sur l'ombre, qui lui est menacé d'extinction. Toutes les mesures visant à protéger les espèces de poissons qui peuplent les eaux froides sont donc inutiles.

Arrêtons immédiatement l'extermination des ombres dans le Rhin !

Le Rhin supérieur situé entre l'Untersee et les chutes du Rhin (cantons de Thurgovie et de Schaffhouse) est l'un des plus importants tronçons de fleuve pour l'ombre, non seulement en Suisse mais aussi en Europe. Cette population est d'importance nationale. Cependant, ce stock de poissons est menacé depuis longtemps. D'abord par les cormorans et ensuite par les étés caniculaires. Après l'intense canicule de l'été 2018, l'Office fédéral de l'environnement a fait passer le statut de l'ombre de "menacé" à "fortement menacé".

Les cormorans dévorent ... encore et encore

Dans de nombreux endroits, les pêcheurs suisses s'abstiennent depuis des années de pêcher l'ombre; dans certains cantons, la pêche de l'ombre est même interdite par les autorités. Mais cela ne sert à rien si le cormoran a encore le droit de voler librement. Concrètement : la population de cormorans ne cesse d'augmenter et ils continuent à se nourrir encore et encore, surtout d'ombres ... et vident nos rivières. L'ombre est une proie facile, surtout en hiver. Chaque cormoran en mange environ 500 grammes par jour, et ils sont des milliers.

La mesure la plus efficace, à savoir le contrôle actif des populations, est bloquée par les défenseurs des oiseaux depuis des décennies. L'une des mesures de protection les plus importantes pour l'ombre est donc d'éviter que le cormoran ne pénètre dans les zones sensibles par des tirs individuels ciblés. C'est également l'avis des experts piscicoles des cantons de Thurgovie et de Schaffhouse. Birdlife, en revanche, a fait recours contre l'autorisation de tir accordée en ce sens. Dans le canton de Thurgovie, ce recours a été confirmé par le tribunal administratif.

La Fédération Suisse de Pêche est scandalisée par cet étrange équilibre des intérêts : "Nous ne pouvons accepter qu'un oiseau non protégé et présent en masse soit placé au-dessus d'une espèce de poisson protégée", souligne Philipp Sicher, administrateur de la Fédération Suisse de Pêche.

Mesures juridiques et politiques

Pour les ombres du Rhin supérieur il s'agit d'une question de "vie ou de mort". La Fédération Suisse de Pêche va vérifier et épuiser toutes les possibilités juridiques et politiques contre cette décision. Cela commence par l'exigence d'une mise en œuvre cohérente du plan d'action officiel de la Confédération. Selon ce plan, une commission de conflit doit être convoquée si l'un des critères clairement définis (trop de colonies de reproduction de cormorans, trop de couples reproducteurs ou trop de dommages aux filets pour les pêcheurs professionnels) est rempli - et tous les critères sont remplis ! Et elle va jusqu'à la remise en question de la pertinence des réserves d'oiseaux d'eau et de migrateurs situées juste à côté des zones habitées, où les mesures de protection peuvent difficilement être mises en œuvre en raison du trafic lacustre et des activités de loisirs, les rendant ainsi inapplicables.

retour