Nouvelles

plusieurs métabolites du chlorothalonil dépassent la concentration admise dans les eaux souterraines dans de vastes parties du Plateau et sont ainsi à l’origine d’une pollution considérable

plusieurs métabolites du chlorothalonil dépassent la concentration admise dans les eaux souterraines dans de vastes parties du Plateau et sont ainsi à l’origine d’une pollution considérable
12.05.2020 – En décembre 2019, l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV), a considéré comme pertinents pour l’eau potable tous les produits de dégradation (métabolites) du chlorothalonil, une substance active de produit phytosanitaire. Ces métabolites sont par conséquent soumis à une valeur maximale de 0,1 microgramme par litre en ce qui concerne l’eau potable. Cette valeur limite s’applique dans ce cas également aux eaux souterraines. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a procédé à une première estimation de la pollution des eaux souterraines à l’échelle nationale. Il en ressort que plusieurs métabolites du chlorothalonil dépassent la concentration admise dans les eaux souterraines dans de vastes parties du Plateau et sont ainsi à l’origine d’une pollution considérable.


Rétrospective annuelle sur la politique de l'eau en 2019

Rétrospective annuelle sur la politique de l'eau en 2019
Dans le contexte de l’initiative «Pour une Suisse libre de pesticides» et de celle relative à l’eau potable et après la publication de nouveaux résultats sur la protection insuffisante des eaux souterraines, les questions portant sur la qualité des ressources d’eau et de l’eau potable étaient au coeur de la politique de l’eau en 2019. La lutte pour l’augmentation de la production de courant d’origine hydraulique par l’assouplissement de la protection des eaux et pour l’accroissement des exceptions dans la délimitation des espaces réservés aux eaux s’est poursuivie.


l'AD est reportée

La 140e Assemblée des Délégués de la FSP des 13 et 14 juin 2020 au Tessin est annulée en raison de la situation actuelle due au Coronavirus.


Recherches de l’Eawag concernant l’Espace réservé aux eaux: une certaine largeur est indispensable

Recherches de l’Eawag concernant l’Espace réservé aux eaux: une certaine largeur est indispensable
Les exigences formulées dans la loi sur la protection des eaux quant à la largeur de l’espace à réserver aux eaux correspondent au minimum nécessaire pour que les milieux aquatiques puissent assurer leurs fonctions. Les petits ruisseaux doivent être bordés d’une bande de terre préservée qui paraît excessivement étendue par rapport à leur largeur car les flux de matières entre milieu terrestre et aquatique sont indépendants de ce facteur. C’est ce que montrent des recherches et une étude bibliographique menées par l’Eawag, qui servent maintenant de base de décision au Tribunal fédéral.


Le Coronavirus et les manifestations FSP

Le virus corona nous préoccupe tous. L'ONU parle officiellement de pandémie, la chancelière allemande s'attend à ce que 60 à 70 % de la population soit touchée, le Tessin est en état de nécessité et le nombre de cas en Suisse augmente.




Journal Suisse de la pêche

décembre 2022

Boutique en ligne pour les passioné.e.s de pêche - Pour la pratique de la pêche et quelques idées de cadeaux de Noël ; Centre suisse des Poissons une étape importante ! - Signature du contrat d'achat et autre don important ; d'une fédération cantonale «Rendre les milieux aquatiques aptes au changement climatique» ; David Bittner, administrateur de la FSP : 11 ans de loi sur la protection des eaux ; Ateliers 2023 - «Les pêcheurs aménagent l'habitat»: planifiez dès maintenant !

 

Archive Journal Suisse de la pêche

tous les numéros du journal

 
 
 

Manifestations

Monatura

23.03.23 - 26.03.23